L’élevage, garant important de la biodiversité

Date de publication : Janvier 2017

En Wallonie, les prairies occupent 48% de la surface agricole. L’élevage n’est pas une cause de déforestation mais à l’inverse une garant important du maintien de la biodiversité. Dans les zones non cultivables (telles qu’il y en a en Ardenne), les prairies sont les seules « cultures » possibles et les ruminants (bovins, ovins et caprins) sont les seuls capables de transformer l’herbe en lait et en viandes de qualité. On ne peut pas parler de concurrence entre l’alimentation humaine et celles des ruminants puisque, sans eux, ces terres ne pourraient pas être valorisées.

Partager cet article :