La viande porcine

En Wallonie

La Wallonie se caractérise par des exploitations porcines de type familial.Le porc constituant généralement une voie de diversification, un atout pour résister à la crise.
Le développement de la production sous cahier des charges de qualité différenciée est important, à côté de la production de type standard. Celle-ci est actuellement particulièrement touchée par l’embargo russe qui a provoqué une chute des prix et a mis à mal les producteurs, qui produisent à perte. La production en qualité différenciée répond à des exigences supplémentaires qui au final amènent une plus-value au producteur et, lui permet de mieux résister à ces difficultés. A côté de la qualité différenciée, il existe également des élevages de porcs Bio qui répondent à des exigences de production européenne. La demande des consommateurs belges en porcs Bio dépasse actuellement l’offre.

Les chiffres clés :

  • nombre total de porcin : 342.937 soit – 12% en 1 an.
  • nombre d’exploitations : 545 exploitations, soit -20 % en 1 an
  • cheptel moyen : 630 porcs/exploitation, soit + 5% en 1 an

Soit presque 8 fois moins d’exploitations qu’en Flandre (4279 exploitations en 2014) qui comptabilise des exploitations de 1404 porcs en moyenne.

  • nombre de porcs produits = 5,4 % de la production porcine belge.
  • répartition des exploitations /province : essentiellement Hainaut (39 % porcs produits), Liège (32 %) et Namur (17 %)

Deux points d’attention

Même en qualité différenciée, la mauvaise image du secteur empêche souvent les producteurs de s’installer.
Le bien-être est un sujet sensible. De nombreuses études sont réalisées à l’échelle européenne pour développer des méthodes alternatives à la castration répondant aux exigences des consommateurs et économiquement supportables.

Potentiel de développement du secteur porcin en Wallonie

En Wallonie, le lien au sol reste fort, permettant un potentiel de développement pour la production porcine, d’autant qu’elle n’est autosuffisante en viande de porc qu’à hauteur de 40 %. Il faut aussi noter que la viande de porc reste la première consommée par les citoyens belges, représentant 49 % de l’ensemble des viandes consommées en Belgique en 2013, soit environ 25 kg /habitant/an (dont 6,5 kg/hab/an de viande pure, le reste étant consommé sous forme de préparations de viande ou de charcuterie).

Les chiffres clés de la viande porcine

545 exploitations détenant des porcs

343 000 porcs en Wallonie

Le belge consomme 24kg de porc par an (viande + charcuterie)

nombre de porcs produits = 5,4 % de la production porcine belge

140000 tonnes de production par an

+- 630 porcs par exploitations en Wallonie