A quoi ressemble la ration d’un bovin wallon?

Date de publication : Mars 2017

Chez un bovin, la base de la ration est constituée de fourrages dont principalement de l’herbe. La ration est complétée par des concentrés qui permettent d’assurer le potentiel de production des bovins

Bien sûr, les rations vont dépendre du type de bovins dans l’exploitation et de leur stade de production : viandeux, laitiers mais aussi veaux, taureaux ou jeunes femelles en croissance, vaches laitières, …

Il existe autant de rations que de fermes détenant des bovins.

Voici ci-dessous deux exemples de rations en période de pâturage.

Ration type pour un bovin viandeux dans une exploitation polyculture élevage

Cette première figure montre l’exemple d’une ration pour bovins viandeux qui atteint 94 % d’autonomie alimentaire puisque les bovins se nourrissent avant tout de grandes quantités d’herbe, plantes fourragères et également des coproduits de l’industrie agro-alimentaire (fécules, sons, pulpes, drêches, …) peu valorisables autrement.

 

 

 

 

 

Ration type pour une vache laitière

Cette seconde figure montre une ration pour vache laitière qui peut atteindre 82 % d’autonomie alimentaire si tous les aliments, sauf les concentrés, viennent de la ferme. Pour une même exploitation qui, à cause de sa localisation ou de sa superficie limitée, devrait acheter les pulpes de betteraves et la paille à l’extérieur, l’autonomie alimentaire serait de 72 %.

Partager cet article :